Vérifiez par vous même que la pandémie de covid 19 touche bientôt à sa fin
 English version

 

Pour ce faire rendez-vous sur le site https://coronavirus.jhu.edu/map.html  (John Hopkins University)

Dans la colonne de gauche cliquez sur un pays. A droite s'affichent plusieurs graphiques. Ne tenez compte que du graphique (en blanc) des décès, le seul graphique issu de chiffres qui peuvent être considérés ici comme exploitable, celui des décès.

Constat :
Quel que soit le pays sur lequel vous allez cliquer, découvrez donc pour chaque pays la relation qui existe entre le début de la pandémie et la pandémie à l'heure actuelle. A quelques rares exceptions près on peut remarquer que :
Tous les pays qui ont subi la 1ère vague pendant le premier semestre 2020 ne subissent aujourd'hui qu'un très faible taux de mortalité avec les nouveaux variants (Delta ou Mu).
Tous les pays qui n'ont pas ou trop peu subi la 1ère vague pendant le premier semestre 2020 subissent aujourd'hui un très fort taux de mortalité avec les nouveaux variants (Delta ou Mu).
Les quelques pays qui ont modérément connu la 1ère vague pendant le premier semestre 2020 subissent actuellement un taux de mortalité modéré avec les nouveaux variants (Delta ou Mu).

Une e
xplication plus que plausible :
Pour des pays comme la Suède, l'Angleterre, la France, la Belgique, les Pays-Bas, l'Espagne, l'Italie, la Suisse, le Canada, le Chili, la Bolivie, le Pérou, le Mexique, l'Afrique du Sud et d'autres encore, même si il est plus contagieux avec ses derniers variants, le covid 19 trouve beaucoup moins de cibles qu'en 2020 car beaucoup d'entre elles sont soit décédées soit elles ont été immunisées naturellement en ayant contracté le covid de façon symptomatique ou asymptomatique, avec un virus qui était plus mortel à son début qu'actuellement avec les variants Delta ou Mu.
A l'inverse, la plupart des pays comme les pays asiatiques, les pays de l'est de l'Europe et d'autres encore qui s'étaient trop protégés du covid échappé de Wuhan en 2020 ont encore une grande population cible à offrir aux nouveaux variants et connaissent actuellement leur plus grand nombre de décès dus aujourd'hui aux variants Delta ou Mu.

Une conclusion plus que plausible :
Dans certains pays, la pandémie de covid 19 semble bien être en fin de vie, pour laisser place à un plateau de décès très bas qui pourrait se poursuivre pendant quelques temps encore ou voir bientôt s'arrêter définitivement surtout si on tient compte d'un possible virus manipulé et échappé d'un laboratoire, un produit d'apprentis sorciers qui ne peut qu'imiter que partiellement la vraie vie, la vie des vrais virus.
Pour les autres pays qui n'ont pas connu le désastre de la 1ère vague pendant le premier semestre 2020, ce sera plus long, le temps que leur population puisse acquérir à leur tour une immunité collective suffisante, à moins que le virus ne disparaisse de lui même d'ici là.
Aussi, force est de constater que la vaccination covid n'est pas efficace et qu'elle n'aide en rien à l'acquisition d'une immunité collective.

De plus, l'espoir fait vivre  ...

 

-------------------------------------------------------------------------------

 

RM - Novembre 2021