Une inaction face au réchauffement climatique, une fausse pandémie, une
nouvelle guerre en Europe, et bientôt une pénurie alimentaire mondiale ?

 


 

2019, Justice sociale et écologie ...

Hasardeux, inconscient et terriblement maladroit, dans son discours aux Français du 27 novembre 2018, le président de la République a osé parler de fin du monde. Alors parlons en !

Aujourd’hui, le réchauffement climatique et la raréfaction des ressources naturelles mènent l'humanité à sa perte. Par contre ce que nous cachent nos dirigeants, c’est que pour enrayer le réchauffement climatique, il faudrait consommer moins, voire beaucoup moins, ce qui va à l’encontre d’une société capitaliste où le seul moteur est de faire consommer toujours plus. Pour contrer cette spirale sans cesse ascendante de la consommation, la solution la plus humaniste serait de changer rapidement ce système capitaliste devenu assassin, et pour pouvoir consommer encore moins, avoir le courage de ralentir démocratiquement notre croissance démographique mondiale. Deux conditions bien difficiles à envisager, mais toutefois réalisables. Au plus nous attendrons pour mettre en place une véritable réduction de la pollution atmosphérique au plus la nature et le climat se dégraderont jusqu'à ce que nous nous apercevions que le capitalisme a laissé place à une situation où la loi du plus fort aura remplacé les droits de l’homme, où la population mondiale commencera inexorablement à réduire en nombre.

Les efforts consentis aujourd'hui par les divers gouvernements pour lutter contre le réchauffement climatique ne sont que des mesurettes dont le seul but est de rassurer la population. Nul doute que les politiciens et les dirigeants du monde entier sont presque tous corrompus par les grosses fortunes du monde qui ne veulent pas "changer de cap" et qui de plus, sont les vrais responsables du désastre écologique. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que ce sont elles qui profitent avant tout de l'essor industriel qui nous a donné tant de pollution depuis 200 ans, mais surtout parce qu’aucune d’entre elles n’a eu le courage de faire machine arrière lorsqu'elle s’est aperçue que leur système nous emmenait tous, droit dans le mur. Par ailleurs, ce sont bien ces grosses fortunes qui font sournoisement tout ce qu’il faut pour nous accrocher, nous droguer inconsidérément à coup de produits de consommation. Alors, qui sont les véritables coupables du réchauffement climatique, les dealers ou les consommateurs ?

Pourquoi les grosses fortunes ne font-elles rien ou si peu pour lutter contre le réchauffement climatique ? Par fatalisme ? Bien au contraire, tout porte à croire que les plus riches d'entre elles ont mis leur intelligence au service d'un plan anti-démocratique et criminel qui pourrait bien s’étaler encore sur quelques décennies. Tout en conservant notre actuel système capitaliste libéral, elles auraient décidé de créer de plus en plus d’inégalités sociales, d’augmenter le nombre de situations précaires, une catégorie de citoyens pollueurs autant qu'improductifs à faire disparaître de la planète. Comment ? Tout simplement en empoisonnant encore plus nos eaux, nos terres et nos forêts, en préparant une pénurie alimentaire mondiale, en augmentant sans cesse les prix, en diminuant l’accès aux soins et aux médicaments, en privatisant à tout va, en remplaçant nos démocraties par des dictatures, en accélérant le rythme des guerres, et surtout en aidant la nature et le réchauffement climatique à continuer à se dégrader. Les plus alarmistes vont même jusqu’à prédire que dans le pire des cas, il pourrait y avoir une réduction de la moitié de l’humanité en quelques décennies. Il ne resterait alors que les grosses fortunes et un peuple restreint et soumis, où la robotisation sera devenue suffisamment performante pour remplacer les travailleurs que leur nouvelle "solution finale" aura fait disparaître. Ce n’est qu’une fois ce plan accompli que les grosses fortunes tenteraient de finaliser la dépollution de la planète, en espérant que d’ici là, les progrès de la science proposeront les moyens de le faire. Un pari machiavélique et de plus terriblement risqué …

Quoi qu'il en soit, aux Gilets Jaunes et à tous les autres qui pourraient bien disparaître prématurément, il ne leur reste logiquement qu’une seule option pour sauver leur peau. Une révolution contre les gouvernements corrompus pour les obliger à "changer de cap", pour qu’ils forcent les grosses fortunes à "changer de cap" elles aussi, à s’attaquer au plus vite au saccage de notre planète avec l’esprit d’une justice sociale plus humaniste. C’est pourquoi les changements réclamés comme la destitution de notre président, une refonte du paysage politique ainsi qu’une nouvelle constitution devront être les garants d’un "nouveau cap" qui espérons deviendra bientôt mondial et dont les
2 grandes priorités devront être : tout faire pour stopper au plus vite la dévastation de la planète et accompagner cet effort d’une nouvelle et vraie justice sociale.

http://rmsites.fr/climat/ecologie/ecologie.htm#petitpapier

 

 

3 mai 2022 - Pénuries alimentaires, la prochaine guerre à venir ?

Famine Mondiale : la nouvelle arme des mondialistes ?
La prochaine guerre sera t-elle … alimentaire ? Pourquoi, dans les grandes surfaces, on remarque des rayons vides ou presque vides ? Plus de farine, d'huile, de sucre, de pâtes ? Que se passe-t-il au juste ? Pourquoi Emmanuel Macron, pourquoi les Nations Unies inquiètent la population en parlant d'une crise à venir … « sans précédent » ? Ce documentaire de 40 minutes pose les questions que tout un chacun et tente de trouver des réponses. Vous allez entendre des agriculteurs, patron de grande surface, économiste et analyste. Une nouvelle enquête exclusive de Citizen Light, un documentaire d'Armel Joubert des Ouches.                   
https://www.youtube.com/watch?v=E6jVJRuO1Tk&t=1542s
https://odysee.com/$/search?q=P%C3%A9nuries%20alimentaires%2C%20une%20guerre%20%C3%A0%20venir%20%3F

 


-------------------------------------------------------------------------------

 

RM  - 2019 - 2022